Kagami No Imeーji

A quoi ressemblez-vous quand vous vous regardez dans le miroir ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Double adoption (Pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Oiseau de malheur
avatar
Oiseau de malheur


Messages : 22
Date d'inscription : 16/10/2011


Youre Secret Identity
Age : 17 ans
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Double adoption (Pv) Jeu 20 Oct - 16:06

Double adoption




    Tu me vois passer dans les couloirs de l'établissement, tu ne m'avais jamais vu au par avant. Tu te questionne probablement sur moi et là, je m'approche de toi le sourire enjôleur et je t'adresse la parole. Je te dis des mots doux. Je te dis que tu es la plus belle. Tu ne semble pas me croire alors je m'obstine et cherche à te prouver par tout les moyens que moi je te trouve belle. Je fini par y arriver me semble-t-il pourtant tu ne sais toujours pas qui je suis car j'ai omis de me présenter. Alors, rapidement je rattrape ma bourde. Je m'incline devant toi dans un geste ample et magnifique.

    « Je suis indigne de vous mademoiselle car j'ai oublier de me nommer. Je me nomme Banten Gunka. Mais mon... »

    ''Tous les hybrides sans maître sont attendus dans le hall principal. Merci de vous y rendre dans les plus bref délai.''


    Là, tu attends la fin de ma phrase laisser en suspend par cette annonce dont tu te fou totalement car tu ne compte pas adopter d'hybride pourtant, tu peux lire dans mon regard un certain énervement. A tes yeux je viens de perdre tout mon charme car tu as compris que j'étais un hybride et toi tu ne les aimes pas plus que ça. Pourtant tu te dis probablement au fond de toi que pour lui tu ferais bien une exception. Oui. Je suis cet exception que tu dois faire. Seulement, le temps s'écoule et je n'ai toujours pas terminer ma phrase. Le seul point positif dans tout cela, c'est que au moins tu connais déjà mon nom. Cependant, tu ne semble pas t'étonner que je ne parte pas. Tu te dis probablement que j'ai déjà une maitresse charmant comme je suis.

    ''Si j'ai bien compris, tu as déjà une maîtresse.''

    Ta pseudo-affirmation est vite démentie par ces hommes en noirs qui s'approche de nous et qui m’enlève à toi sans que j'ai pu te répondre. C'est pourquoi tu pouvais lire sur mon visage ce désaccord avec ses hommes et me voir me débattre en leur donnant des coups de poing et de pieds pour qu'ils me lâchent. Tu trouvais d'ailleurs cela marrant. Cependant, je continuais. Tu me trouvais un air stupide de gamin immature à mon grand malheur. Alors avant de disparaitre derrière les portes battantes, tu vis mon sourire et mon petit signe de main que surement tu interpréta comme à un à bientôt.

    Quelques secondes après que les portes aient fini de battre, je les poussa, j'avais réussi à me débarrasser des deux hommes. Tu me vis, mais je ne m’arrêta pas, les deux hommes à mes trousses je me mis à courir. Entrant dans une classe, je sauta par la fenêtre pour retomber sur mes pieds un peu plus bas.


    « Vous pouvez arrêter de me courir après, je vais allez au hall. Allez plutôt chercher les autres, ceux qui ne viendront pas du tout ! »


    J’en-fuis alors mes mains dans mes poches et marcha en silence jusqu'au hall. Je franchis les portes toujours en restant silence et je m'installa à l'écart de tout les autres hybrides dans un coin sombre pour ne pas être trop remarquable. Préférant d'abord voir la personne qui était susceptible de me prendre comme esclave car ainsi, je pourrais décider de me montrer en tant qu'hybride ou de simplement me comporter comme un élève de cette école comme je savais très bien le faire quand j'en avais envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse de la lune et de la chasse
avatar
Déesse de la lune et de la chasse


Messages : 906
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 27


Youre Secret Identity
Age : 18 ans
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Re: Double adoption (Pv) Ven 21 Oct - 15:31

Le retour vers l'établissement s'était fait dans le silence, du moins entre nous, personne ne semblant vouloir rompre ce silence qui commençait à se faire pesant. Ce n'est pas que je n'aime pas ça, mais la c'était carrément étrange, à se demander à quoi pensaient-ils tous pour ne pas se décider à entamer une conversation ? Pour tout vous dire, ce qui me choquait le plus, s'était la secrétaire, elle qui d'habitude est un vrai moulin à parole, surtout quand il s'agit d'accueillir des étudiants de statut social très élevée était aujourd’hui aussi silencieuse qu'une carpe. Avait-elle déjà abandonnée l'idée de ce faire bien voire par la princesse ? C'était complètement ridicule et elle n'avait aucune raison de s'arrêter là. Dans, ce cas, à quoi pouvait-elle bien pensée ? Avait-elle prévue quelque chose de particulier pour accueillir la nouvelle ? Va savoir, je ne le serais qu'une fois arrivé à destination. Elle confirma mes pensées, car celle-ci ne put s'empêcher de rire, un rire carnassier qui indiquait qu'elle manigançait effectivement quelque chose. Je me contenta de la regarder d'un air totalement blasé, qu'elle finit par remarquer avant de se reprendre en émettant des toussotements. Complètement givrée celle-là.

Le regard toujours plongé dans ceux de la secrétaire qui en disait, long, un truc du genre : " Dépêche toi de détourner le regard petite sotte, il n'y a rien à voir !" Ce qui me fit bien rigoler intérieurement, J'esquissa malgré moi un faible sourire moqueur avant de détourné mon regard, j'imaginais déjà d’ici la tête qu'elle devais être en train de tirer, une chose était sûr, elle était en train de pester, mais n'osa pas faire de remarque de peur de se ridiculiser, quoi que c'était déjà peut être fait avec ce qui c'est passé il y a quelques minutes, je ne pense pas être la seule à l'avoir remarqué. Je reporta alors mon attention sur le garde du corps, toujours de marbre comme à son arrivé, exaspérant, puis je reporta mon attention sur Miss Leroy, pas de sourire visible, quoi que je crus vois juste un instant un léger sourire s'afficher sur ces lèvres, mais impossible d'en être sûr. Je reporta une nouvelle fois mon attention sur la meneuse de notre petit groupe, qu'elle remarqua aussitôt, elle me lança une regard de serial Killer avant d'afficher un sourire carnassier qui voulait en dire long. Ouh la ! C'est étrange, mais je commence à me sentir mal. Je devrais peut être partir en courant avant de devoir subir sa terrible vengeance à cette dingue !

Les chuchotements de plusieurs élèves me sortirent de mes pensées, mais qu'es-ce que je faisais !? Il fallait me reprendre en main et vite, être perdue dans ces pensées au points de ne même plus se rendre compte de la présence d'autres élèves, il fallait le faire quand même. Heureusement qu'il n'y avait pas de poteau sur le chemin, autrement je me le serais sans doute pris et aurais rendus par la même occasion service à la secrétaire du proviseur qui n'aurait même pas eut à trouver un moyen de me faire payer mon audace de tout à l'heure. Rien que de penser au regard qu'elle m'avait lancé, j'en ai des frissons partout, bon sang, mais, qu'es-ce que je vais devenir ? Et voilà que je m’égare une fois de plus, mais plus on se rapprochait de l'entrée, plus les élèves se faisaient nombreux et plus les chuchotements redoublèrent, apparemment, ils avaient déjà tous remarqué la nouvelle arrivante qui passait difficilement inaperçu avec cette accoutrement, et les étudiants étaient loin d'être des idiots, tous issue la haute société, ils savaient déjà qu'elle faisait partit d'une famille sans doute très importante, d'autant que c'était la secrétaire du proviseur qui s'était déplacée pour l'accueillir, il n'y avait donc aucun doute à avoir. Beaucoup d'entre eux tentèrent de l'approcher, mais en vain, car cerbère (la secrétaire) se mit à hurler de sa voie aiguë afin de les faire reculer, se qui marcha très bien. Ils avaient tous littéralement pris la fuite, je tenta tant bien que mal de me retenir, mais la scène était vraiment hilarante, mais il était inutile de s'attirer encore plus les foudres de cerbère.

Nous poursuivons donc notre chemin jusqu'à s'arrêter devant l'immense porte du hall, je me demandais bien se qu'elle pouvait bien attendre pour ouvrir cette fichue porte ! Nous allions par tardé à le savoir, elle se retourna tous sourire aux lèvres, à quoi pouvait-elle bien penser ? C'est alors que des personnes de l’intérieur ouvrirent les portes.

- Bienvenue à Wonderland Gakuen, Mademoiselle Leroy ! Mais, je vous en prie, entré donc.

J'étais totalement horrifiée par ce que je voyais, comme avais-je pus ne pas comprendre la suite, c'était pourtant tellement évident. Miss Leroy était nouvelle et se devais donc de choisir son esclave, la dernière fois, j'avais pus y échapper, mais là, impossible de fuir. Cette sorcière allait m'obliger à en choisir un aussi. C'est donc d'un pas lent que je pénétra dans la salle, restant néanmoins en retrait, je pouvais déjà lire de la satisfaction sur le visage de la secrétaire, je m'étais bien fait avoir sur ce coup là. Elle commença néanmoins par expliquer à Miss Leroy la situation.

- je pense que vous êtes déjà au courant, mais je préfère vous en informer Mademoiselle Leroy. Toutes les personnes présentent dans ceux hall sont des hybrides et l'un d'entre eux sera amené dès aujourd'hui à devenir votre esclave personnelle. Je vous en prie faîte votre choix.

P
lus aucune échappatoire, elle s'approchait de moi d'un pas lent et assurée, arborant un sourire vainqueur sur son visage. Je voyais très bien, qu'elle adorais me voir dans cette état. Pour être honnête, je ne savais pas ce que je ressentais, plusieurs sentiments déferlaient en même temps en moi, de la colère, de la haine et du désespoir. Détrompez-vous, je ne déteste pas les hybrides, c'est tout le contraire, mais je ne peux supporter le comportement de ces humains vis à vis d'eux et en faire des esclaves, c'était vraiment inadmissibles.

- Et bien Mademoiselle Ashford, vous aussi n'avez pas d'esclaves pour le moment. Cela fait pourtant déjà deux ans que vous êtes ici et vous entamez votre troisième année. Il est temps d'en choisir un, vous ne pensez pas...


C
omme vengeance, elle ne pouvait pas trouver mieux, mais cela montrait également leur méfiance à mon égare et ils avaient bien raison de se méfier car un jour je leur ferais payer leur affront.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagami-no-ime-ji.forumgratuit.org
Cruelle Princesse ~
avatar
Cruelle Princesse ~


Messages : 552
Date d'inscription : 31/08/2011
Localisation : Dans mon château ~


Youre Secret Identity
Age : 17 ans
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Re: Double adoption (Pv) Sam 22 Oct - 19:46

Béatrice suivait l'assistante et mademoiselle Ashford en silence. Silence. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle n'avait rien à dire. Et qu'elle était lasse des politesses. En plus, un tout autre sujet de préoccupation lui occupait l'esprit. Elle se demandait ce qu'elle allait faire. Elle, inquiète ? Absolument pas. C'est juste qu'elle avait ses petites habitudes en Angleterre. Elle savait qui appeler en cas de besoin, qui faire chanter pour avoir un service et, surtout, qui envoyer en quête de renseignements. Alors qu'ici, elle ne connaissait personne. Personne mise à part la secrétaire et Ashford. Ça en devenait décevant. Bien sûr, la princesse allait bien finir par s'entourer de personnes sûres - ou en tout cas, le plus possible - mais ça allait probablement mettre un peu de temps. Et elle n'avait pas la patience d'attendre. Parce qu'avoir des informations était la première chose qu'elle comptait faire en arrivant ici et il était hors de question qu'elle s'en charge elle-même. Elle était une princesse. Elle n'avait pas à s'occuper de si basses besognes. Ça la révulsait au plus haut point. Elle jeta un regard à la secrétaire. Manipuler cette femme allait être simple comme un jeu d'enfant. Elle semblait être le genre de personne à faire le chien en présence de riches. Mais là était le problème. Elle ne voulait pas d'une personne facile à manipuler, bien au contraire. Elle voulait jouer, s'amuser et après atteindre son but. C'était plus drôle. Plus distrayant. Un sport signe d'une princesse, en somme. Ou plutôt, un sport digne d'elle.

Elle fut tirée de ses pensées par un rire. Béatrice tourna la tête vers l'origine de ce bruit et s'en désintéressa totalement quand elle vit qu'il provenait de la secrétaire. Quoique pense cette dernière, la princesse s'en fichait... royalement. En fait, elle aurait dû s'y intéresser un peu, mais non. Pas du tout, même. Elle commençait à être fatiguée et, bien que ça ne se voit aps sur son visage totalement inexpressif, elle avait envie de dormir. C'était un cruel manquement à son code d'honneur (qui lui interdisait de dormir plus de sept heures par jour), mais elle s'en fichait. En fait, elle s'en fichait de tout. Ça aussi, c'était un manquement à son code d'honneur. Elle se devait d'être vigilante tout le temps et partout. C'était sa première règle. Et c'était la première fois qu'elle ne la respectait pas. Elle décida donc de se reprendre en imaginant une scène merveilleuse et rêvée...

C'est ainsi que, dans sa tête, elle se voyait devenir la rêne de Wonderland Gakuen. A cette pensée, un minuscule sourire naquit sur ses lèvres. Elle s'imaginait vénérée par tous les étudiants, sans exception. Elle s'imaginait une foule de personne se jetant à ses pieds pour qu'elle les remarque. Elle s'imaginait que tout le monde allait être aux petites soins pour elle. Or, le terme "être aux petites soins" avait pour elle une signification particulière. Elle signifiait qu'on lui offrirait des vêtements. Pleins de vêtements. Mais attention, des vêtements un minimum chic. Le genre qu'elle achèterait elle-même, en somme, et donc pour qui elle craquerait si elle le voyait dans une magasin. Voici la conception de la popularité pour la demoiselle. En même temps, une personne normale lutterait pendant un long moment pour qu'elle lui accorde de l'attention. Alors qu'une personne intelligente qui lui achèterait une robe belle se verra entrer immédiatement dans ses petites papiers. Après, je ne dis pas pour combien de temps. Il suffit qu'une autre personne ait cette idée pour que la première disparaisse. Eh oui, la vie est cruelle. Mais en même temps, ce ne serait pas la vie sinon.

Les pensées de Béatrice se dissipèrent quand elle remarqua la foule d'élève qui les entourait. Ils avaient tous le regard fixé sur elle. Mais que voulaient-ils ? Probablement admiré la magnifique princesse qui venait d'entrer. Elle eut un sourire méprisant et les regarda tous de haut. Ils ne méritaient pas de l'approcher, ils ne méritaient même pas de la regarder. Elle était une princesse, enfin ! Elle ne supportait pas que la populace la regarde ainsi. En même temps, c'était un peu normal. Elle était, justement, une princesse, ils ne pouvaient donc que l'admirer. Ce qu'elle n'acceptait pas, par contre, c'était qu'ils tentent de lui parler ou même de la toucher. C'est à ce moment-là qu'elle croisa le regard d'un jeune garçon. Il avait le regard fixé sur ses vêtements. Elle baissa donc le sien pour voir ce qui le fascinait tant. Mais bien sûr, elle connaissait déjà la réponse. Elle était tellement bien habillée ce jour-là ! Elle portait une robe noire brodée de symboles qui remontaient en longues vagues verts foncés en direction de ses hanches. Le haut était composé de fines bretelles, ainsi que d'un col en U brodé de dentelles. Mais attention, il ne fallait surtout pas oublier son petit chapeau sur le côté de son visage qui arborait un diamant et un voile en tulle lui cachant la moitié du visage. Et puis, elle portait également des escarpins noirs. C'était, en somme, une tenue magnifique. Normal que tout le monde l'observe avec envie. Elle n'aurait pas pu trouver mieux.

C'est alors qu'ils s'arrêtèrent devant une immense porte. Béatrice regarda cette dernière en haussant un sourcil, avant de reprendre un visage où rien ne transparaissait. Elle se demandait bine ce qu'attendait la secrétaire, mais préférait attendre que poser la question. Question d'égo. non, rectification. Question d'égo surdimensionné. La porte s'ouvrit quelques secondes plus tard. Elle avait été tirée par des personne sà l'intérieur de la pièce et dévoilait un hall peuplé de pleins de personnes. Qui étaient-ils ? Encore une fois, la princesse se refusa de poser la question et se contenta d'entrer quand on l'y invita. Puis elle se mit à observer la secrétaire dans l'attente d'une réponse à sa question muette. Elle l'eut bien vite, sa réponse. Ces personnes étaient des hybrides. Béatrice se tourna vers son garde-du-corps et hocha la tête. Sans un mot, il ressortit dehors et lui tourna le dos, vérifiant que personne ne s'apprêtait à entrer pour agresser sa protégée. Cette dernière se détourna donc et observa les hybrides présents. D'un côté, elle trouvait ça répugnant. Ces gens étaient traités vraiment comme des esclaves. or l’esclavage avait été abolis. Était-ce vraiment légal ce qu'ils faisaient ? Peut-être qu'elle pouvait prévenir al police de ce trafic. Ainsi, l'école fermerait et elle pourrait rentrer chez elle. Quelle belle perspective !

En attendant de mettre ce plan si tentant en marche, elle fixa de nouveau son attention sur la secrétaire. Ils devaient avoir déjà donné des pots de vin à la police. Il fallait donc qu'elle en donne de plus gros. Cette perspective la fit sourire. Mais en attendant, elle se devait de paraître irréprochable. Si elle agissait comme si de rien n'était, ils allaient lui faire confiance. Et elle pourrait les poignarder dans le dos. Comme sa meilleure amie lui avait fait, il y a bien longtemps. Ce serait la meilleure vengeance sur la vie qu'elle ait connu !

- Merci, madame, dit-elle, respectant son plan.

Elle s'avança d'un pas, fixant les hybrides, à la recherche de l’esclave parfait. D'un côté, cette situation lui plaisait. Elle n'avait pas besoin de chercher bien loin pour trouver quelqu'un qui allait l'aider à avoir des renseignements sur tout et tous.

_________________

Ne te fie pas aux apparences Invité, ou tu seras... croqué.
Alors incline-toi devant moi, avant qu'il ne soit trop tard.

115999
2d7565
42d492
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-phoebe.forumgratuit.org/
Invité



MessageSujet: Re: Double adoption (Pv) Dim 23 Oct - 0:16

Ennui, ennui, ennui. Journée répétitive et vide de sens. Ah ! Lassitude quand tu nous tiens... Rien ne semblait vouloir égayer mon quotidien devenue médiocre. Avide de nouveauté ? Non pas vraiment, je n'aime juste pas la monotonie... En soit cette journée n'avait rien de désagréable. J'étais encore sur le toit à regarder le ciel et en train de penser à mon futur maitre. Je l'imaginais plein de charme et de caractère, trouvant les mots juste pour faire de moi sa marionnette. Homme ou femme peut importe, juste quelqu'un de fort psychologiquement de qui je pourrais tirer toute la quintessence pour me renforcer. Oui, je vois mon maitre comme une sorte de réserve d'énergie en cas de besoin et rien de plus. Enfin si c'est ce que veut dire avoir un maitre. Si ça se trouve je serais déçue...

''Tous les hybrides sans maître sont attendus dans le hall principal. Merci de vous y rendre dans les plus bref délai.''


Tiens, une annonce me concernant... Brisera-t-elle mon ennui ? Je l'espère au plus profond de moi. Rapidement je saute à terre et commence mon ascension dans les escaliers. J'étais intriguée par cette annonce qui pouvait bien avoir besoin d'un hybride, d'un esclave. Combien de personne serait présente... Des questions futiles mais qui en toute circonstance bouillonnaient dans mon esprit. Soudainement je sentie une main m'agripper le bras droit avec fermeté. Obligée de sortir de mes pensées, je vis un homme en noir m'entrainer vers l'endroit où je me rendais. Je ne pu m'empêcher de penser qu'il était idiot et de sourire. Mais vite mon amusement passa à la colère. L'homme ne me lâcha pas le bras alors que je ne me débattais pas. Les hommes sont-ils toujours aussi idiot ? Leur arrivent-ils de réfléchir de temps à autre ? Après un long soupire, je m'arrêta net. Le visage froid, le corps rigide, les sens en alerte, je lui fit lâcher prise par la force. Il essaya de résister mais n'y parvint pas longtemps. Forcé d'ôter sa main de mon bras il s'éloigna en se massant le poignet. Il m'avait énervé. Cela avait un point positif, on verra mon vrai visage à cette entrevue, enfin mon visage de shinigami, celui du monstre que j'étais. Je me retourna et regarda un moment le ballet des hommes en noir qui s'activaient à ramener tous les hybrides dans le hall. Je devais être en retard. Tant pis, il fallait pas m'énerver. D'une démarche souple je franchis la distance qui me tenait séparer de la porte et l'ouvrit dans un grand bruit. Beaucoup de visage se tournèrent vers moi, ils étaient surpris et d'autres semblaient avoir peur suite à mon arrivée. Ils devaient être faible. Sans vraiment prêter attention à eux je pris une place dans la file et essaya de comprendre la raison de notre venue. Elle était évidente, deux femmes sans doute importante étaient présente. Elle voulait un esclave, un larbin et sans doute une gentille marionnette. Elles avaient l'air forte. Si seulement je pouvais être choisie...
Revenir en haut Aller en bas
Oiseau de malheur
avatar
Oiseau de malheur


Messages : 22
Date d'inscription : 16/10/2011


Youre Secret Identity
Age : 17 ans
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Re: Double adoption (Pv) Dim 23 Oct - 13:24

    J'attendais dans mon coin sombre que vous apparaissiez, que vous franchissiez cette porte accompagnez de la secrétaire, cette horrible femme. Cependant, je ne m'attendais pas à ce que l'une d'entre vous soit si belle. Je ne pouvais donc plus rester dans l'ombre. Simplement vêtu comme à mon habitude d'une chemise blanche avec une fine cravate noir attaché de façon à paraître décontracté et ma veste noire détachée, je me tenais toujours dans l'ombre. Je vous observais depuis que vous aviez pénétrée dans le hall pourtant, vous vous nez m'aviez toujours pas vue. Normal, il y avait tant d'hybride devant vous que vous n'auriez pu me remarquer parmi eux. Je les regardais en silence se mettre devant vous comme des gentils toutous en attendant que vous en choisissez un. Je ne me lassais pas de te regarder toi, la jeune humaine au cheveux long. Pourtant mon attention fut pendant un cours laps de temps attirée par une autre que toi. C'était à cause du bruit qu'elle avait fait qu'elle avait réussi à faire pour que je la remarque. Cette petite hybride arrivée en retard et qui ne se cacha même pas devant la secrétaire et qui d'ailleurs ne s'excuse même pas. Avant que la secrétaire ne s'en prenne à elle, je sortis de la pénombre dans laquelle j'étais et je me montre à vous, même si là, vous ne sembliez pas encore m'avoir remarquer. Je marchais en silence dépassant les hybrides qui faisaient le fille et m'inclina devant la jeune femme au cheveux longs.

    « Enchanté de vous rencontrez belle demoiselle ! »


    J'étais à genoux devant toi en ignorant l’autre humaine qui t'accompagnait. Cela sembla déplaire à la secrétaire qui me donna un coup sur la tête en m'insultant. Moi, je ne comprenais pas pourquoi elle voulais que je m’intéresse à l'autre. Toi tu était beaucoup plus belle. L'autre fille portait peut-être de beau vêtements, mais il y avait que cela de beau chez elle me semblait-il.

    -Espèce de sale Tengu ! Retourne à ta place.

    Mon plan avait marché, elle semblait déjà avoir oublier l'autre hybride, mais je ne voulais pas m’arrêter là. Et cela je vous le fit comprendre à vos dépends. Je te fis un baise-main toi l'humaine aux cheveux long, puis dans un geste gracieux, je me redressa et me tourna vers la secrétaire avec un petit sourire moqueur sur les lèvres. Oui, devant vous, j'allais m'amuser à jouer avec les nerfs de la secrétaire. S'était un de mes passe-temps favoris, mais bon pour une fois j'avais une excuse alors je comptais bien en profiter.

    « Chère... Non, cela est trop beau pour vous. Enfin...
    Je vous écouterais le jours ou vous aurez quelque chose de beau.
    Car c'est une vrai souffrance pour moi que de devoir vous regardez.
    Votre laideur est tellement grande. Je pense d'ailleurs que rien ne pourrait vous rentre belle,
    mais cependant, demander quand même quelque conseil vestimentaire à l'une de ses deux
    demoiselles car elles ont déjà beaucoup plus de goût que vous.
    Surtout mademoiselle Ashford qui est resplendissante. »


    Je me retourna vers vous et vous adressa un sourire attendant la réponse de la secrétaire, néanmoins, je ne peux m’empêcher de faire une nouvelle remarque à mademoiselle Ashford si cela était bien son nom. M'inclinant une nouvelle fois devant toi, je m'inclina.

    « Je vous prie de m'excusez de vous avoir appelez par votre nom et surtout de vous avoir comparer à cette femme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse de la lune et de la chasse
avatar
Déesse de la lune et de la chasse


Messages : 906
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 27


Youre Secret Identity
Age : 18 ans
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Re: Double adoption (Pv) Dim 23 Oct - 20:21

Encore perdus dans mes pensées, je releva délicatement la tête en direction de la secrétaire, puis des hybrides présents. Malgré ce geste de ma part, j'avais l'impression d'être à des années lumière d'ici, sans doute parce que je ne souhaitais être dans cette situation ou je devrais faire irrévocablement un choix qui me déplaisais. Accepter ici même de prendre un esclave revenait à faire vivre cette esclavage, hors, notre but était tout le contraire, mais, je n'ai plus le choix désormais ou je risque d'être démasquée. J'étais vraiment dégoutée par cette femme, comment osait-elle me mettre face à ça. Pire encore, Miss Leroy semblait se réjouir à l'idée d'avoir un esclave, comment pouvez-t-on penser ainsi ? Décidément, je ne comprendrais jamais ces humains. N'avait il aucun espoir ?

Résignée, je répondis à la secrétaire que j'allais en choisir un, celle-ci afficha un sourire victorieux, mais que pouvais-je y faire, je n'avais d'autres choix que de faire comme tout les étudiants présents afin de passer inaperçu. Je reporta donc mon attention sur les hybrides présents dans le hall, qu'elle tristesse ceux-ci faisaient tout pour attirer notre attention en espérant être pris, qu'elle idée de vouloir être sous la tutelle d'un maitre qui sera peut être sans cœur. Malgré tout l'un d'entre eux attira beaucoup plus notre attention, il s'agissait d'une très belle jeune femme aux longs cheveux roses, elle était en retard et ne semblait pas pour autant gênée, mais la secrétaire ne semblait avoir apprécié ce qu'elle venait de voir, que faire !? Cette folle risquait bien de faire du mal à cette jeune personne pour la punir de son impudence. Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir plus car, elle fut tiré de sa réflexion par un beau jeune homme.

« Enchanté de vous rencontrez belle demoiselle ! »

Je reporta donc mon attention sur mon interlocuteur, celui-ci était en costard cravate, mais en mode très décontracté. Il semblait être particulièrement intéressée par ma personne, mais au moins son intervention avait sans doute sauvé la jeune hybride retardataire, mais cette action de sa part ne risquait-elle pas d'attirer les foudres de cerbères ? Il était pourtant la à genoux devant moi, à le voir, on aurais du mal à croire qu'il s'agissait d'un hybride, son comportement, ces gestes, sa façon de parler, on aurais dit un jeune homme de la haute société, mais c'était impossible, ils ne s'en prennent qu'aux personnes les plus démunis à moins qu'il est décidé de changer de cible, si c'était le cas, cela devenait inquiétant et cela signifierais que malgré ma position, j'étais loin d'être en sécurité. Je fut tiré de mes pensées par les injures de la secrétaire, mais ce qui me choqua le plus, fut son geste, en effet, elle n'hésita pas un seul instant à le frapper sur la tête.

S'en était trop, prête à injurier la secrétaire pour son comportement déplacé, mais je n'en eux pas occasion car le jeune homme venait de saisir ma main pour la baiser délicatement, j'en fus toute retournée, ne pouvant m'empêcher de légèrement rougir, de la surprise pouvait ce lire sur mon visage, ce qui était plutôt rare venant de moi qui évitais d'exprimer mes sentiments. La suite me surpris d'autant plus, il se releva gracieusement et se tourna vers la secrétaire. Il se contenta de balancer ces quatre vérités à la secrétaire, tout le monde dans la salle retint son souffle, même moi, je n'avais pas été jusque là, je n'en avais jamais eux le courage, bien qu'à de nombreuses reprises, j'avais faillis me laisser gagner par la colère. Mais, je ne sais pas si je dois me montrer admirative face à son courage, il était complètement inconscient, et la dernière phrase qu'il prononça était certes un compliment, mais cela risquais de m'attirer encore plus les foudres de cerbère, pauvre de moi. Je reporta alors mon attention avec un peu de répréhension vers la dite secrétaire, mon Dieu ! Elle était rouge de colère et allait la laisser bientôt éclater, vite un sceau d'eau pour la calmer, c'est ce que je voulais hurler, mais, je n'osa bien sûr pas le faire. Bon sang, que devais-je faire ! Vite, trouvez un truc pour détendre l'atmosphère.

Une nouvelle fois, je fut prise de court par le jeune hybride dont je ne connaissait toujours pas le nom, il s'était de nouveau incliné devant moi et ajouta qu'il était désolé de s'être adressé à moi en m'appelant par mon nom et de m'avoir comparé à cette sorcière. Moi, je n'avais aucune raison de lui en vouloir, par contre elle...
Il fallait que je dise quelque chose avant que le drame ne se produise. Avant de m'adresse directement à lui, je m'adressa à la secrétaire, je n'avais trouvé que cette solution pour lui éviter les foudres de cette femme, ainsi elle ne pourrait plus lever la main sur lui et si elle tentait, je n'hésiterais pas un seul instant à lui coller une gifle magistral dont elle se souviendrais toute sa vie. De toute façon, elle m'avait déjà dans collimateur, cela ne pouvait pas donc être pire que maintenant.

- Madame, je vais prendre ce jeune homme.


La secrétaire blêmit, elle avait sans doute très bien compris ma démarche, mais peu importait, elle ne pouvait rien faire de toute façon. Je me tourna à nouveau vers le jeune homme qui allait désormais faire partit de ma vie au quotidiens pour les années à venir à Wonderland.

- Bonjour Monsieur, vous n'avez aucune raison de vous excuser. Appelez moi comme bon vous semble, Je me présente, Lulubelle Ashford et vous qu'elle est votre nom ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagami-no-ime-ji.forumgratuit.org
Cruelle Princesse ~
avatar
Cruelle Princesse ~


Messages : 552
Date d'inscription : 31/08/2011
Localisation : Dans mon château ~


Youre Secret Identity
Age : 17 ans
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Re: Double adoption (Pv) Lun 24 Oct - 14:01

Béatrice regardait les hybrides présents, sa bouche formant une moue à la fois sceptique et boudeuse. Ils faisaient tout pour attirer son attention, ainsi que celle de la fille aux cheveux bleus à ses côtés. C'était d'un ridicule ! Non, pire, c'était pathétique. Pourquoi semblaient-ils aussi pressé d'avoir un maître ? Ils désiraient donc tant que ça n'avoir plus aucune liberté ? Vraiment, les humains ont beau être faibles, ces hybrides l'étaient encore plus. Ça la dégoûtait. Vraiment. Elle avait envie de partir pour ne plus jamais voir ses visages si horribles. Elle ne voulait pas de choses si soumises qui semblaient n'avoir aucune conscience propre et attendaient d'être dirigés.

Son attention fut alors attirée par un bruit de porte s'ouvrant. Béatrice leva la tête et vit alors une jeune fille aux cheveux roses. Ce devait être une hybrides, elle aussi. Pourtant, elle ne ressemblait pas aux autres, elle semblait différente. Pourquoi ? Probablement parce qu'elle était arrivée en retard et qu'elle ne s'était pas excusée. Elle s'était juste mise dans la file, sans rien dire, ignorant superbement l'assistante qui était furieuse. L'insolence était quelque chose de beau. Même si la princesse n'en faisait pas beaucoup preuve, préférant se faire passer pour quelqu'un polie. Tel le renard se cachant dans la bergerie.

Elle détourna le regard en entendant un peu de remue-ménage près d'elle. Visiblement, un hybride semblait apprécié miss Ashford et le lui montrait, malgré la colère de la secrétaire. Pourtant, même si ça avait l'air intéressant, Béatrice ne leur accorda qu'une seconde d'attention. Elle s'en fichait d'eus. Totalement. Ça ne la concernait pas. Ils auraient même pu être en train de s'entre-tuer, qu'elle n'aurait pas non plus daigner s'en soucier. Elle détourna donc tout de suite la tête et n'écouta même pas ce qu'ils disaient. Ça ne faisait qu'un bruit de fond, dans sa tête. Un bruit de fond qui n'était même pas suffisant pour la déranger.

Au lieu de ça, elle se mit en marche, jetant des regardes méprisants aux hybrides autour d'elle. Ils ne méritaient rien, ce pauvres petites créatures. Ils ne méritaient rien d'autre que son dédain. Tous, à chercher un maître de toutes leurs forces. Ce n'étaient pas une vie, à peine un mode de vie, d'ailleurs. On aurait dit des chiens. Non, pire que des chiens. Pourtant, une personne n'était pas comme ça. Et c'est justement vers cette personne que se dirigeait la princesse. Elle s'arrêta à deux pas de la retardataire et la regarda droit dans les yeux. Longtemps. Sans cligner. Puis elle commença son observation.

Décidément, la chose que l'ont remarquait le plus vite chez l'hybride était ses cheveux. Roses, comme dit précédemment. Ça ne passait absolument pas inaperçue. Pour espionner les gens, ça devait même être carrément gênant. Mais c'était en même temps intéressant. Intéressant et hors du commun. Et ça lui plaisait. Un léger sourire remonta les coins de ses lèvres. Des personnes inexpérimentés ne le verrait pas. Parce que c'était son vrai et fragiles sourire, pas celui hypocrite qu'elle sortait pour se faire bien voir. Non, ça elle souriait parce qu'elle était intriguée et curieuse. Elle sentait que ça allait être drôle. C'est pour cette raison qu'elle ouvrit la bouche, préparant mentalement ce qu'elle allait dire. Finalement elle ne lâcha qu'un mot :

- Bonjour.

C'était simple et bref. Et pourtant si inattendu ! Elle n'avait pas pour habitude de s’embarrasser de politesse avec des personnes d'un rang social complètement inférieur au sien. Pourtant, elle pouvait le faire. Visiblement. En tout cas, ça ne la tuait pas. Mais disons qu'elle pouvait également se montrer polie avec les personnes qui pouvaient lui apporter quelque chose. Et l'hybride face à elle faisait partie de ces personnes.

_________________

Ne te fie pas aux apparences Invité, ou tu seras... croqué.
Alors incline-toi devant moi, avant qu'il ne soit trop tard.

115999
2d7565
42d492
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-phoebe.forumgratuit.org/
Invité



MessageSujet: Re: Double adoption (Pv) Lun 7 Nov - 18:54

Mon retard n'était pas passé inaperçue loin de la, et je m'en contrefichait. L'assistance voulait me réprimander mais un hybride détourna son attention de manière spectaculaire. Je regardais la scène d'un regard froid sans y prendre plaisir. Comme tout bon shinigami mon cœur était à présent glace éternelle, pierre inébranlable, que rien ne pourrais adoucir... A par le temps bien sur. L'un des deux femmes se fit accosté par le jeune inconnu et finit par déclarer qu'elle le choisissait lui. Une chance de moins. Je regardais à présent les autres hybrides, mes semblables, tous à se pavaner devant la maitresse potentielle qu'il voulait tant. Si la prostitution était autorisée, je suis sur qu'ils ne se gêneraient pas pour en abuser. Un sourire ironique et glacial apparue sur mon visage. Ils étaient pitoyables, indigne d'être des hybrides. Nous étions considéré comme des moins que rien, mais nous avons tous notre fierté, se conduire comme ça va en travers de cette dernière...
Pendant ce temps l'autre jeune femme marchait en regardant d'un regard froid mes semblables et se posa devant moi. Je pus entendre les soupirs agacés de mes congénères et certains jurons ce qui me fit sourire une nouvelle fois. Portant mon attention sur la demoiselle en face de moi, je pus voir qu'elle me regardait avec intensité. Que pouvait-elle bien penser de moi ? Qu'allais être sa décision ? Allait-elle passer son chemin ou alors me prendre au près d'elle. Car même si les autres me répugnait avec leur comportement puéril, je souhaitais moi aussi avoir un maitre. Finalement elle lâcha un mot, simple mais qui eu l'effet d'un coup de fouet sur ma personne. Allez savoir pourquoi...

Bonjour. Répondis-je.

Je n'avais pas grand chose à dire, je ne voulais pas vendre ma personne et me mettre au même niveau que ces imbéciles. Je ne m'inclinerais pas devant elle, je ne me prostituerais pas pour avoir un maitre aussi puissant soit-il. Revenons à la personne en face de moi, l’élégance et la grâce même. Elle semblait parfaite, un jolie poupée de porcelaine qu'on aurait peur de prendre dans ses bras aux risques de la briser. Ses yeux étaient magnifique et ça chevelure tout aussi remarquable que la mienne. Elle non plus ne passait pas inaperçue dans les couloirs. Quelque chose de fort se dégageait d'elle, mais les premières impressions sont souvent fausses. Alors nous verrons bien la suite des choses...
Revenir en haut Aller en bas
Oiseau de malheur
avatar
Oiseau de malheur


Messages : 22
Date d'inscription : 16/10/2011


Youre Secret Identity
Age : 17 ans
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Re: Double adoption (Pv) Sam 3 Déc - 20:02

    Vous m'aviez surpris avec votre réaction, vous aviez montré un certain dégout face à ce que la secrétaire venait de me faire et pourtant vous n'aviez pas dit mot. Vous contentant simplement de me sauver la mise en m'adoptant. Cela d'ailleurs, avait été une surprise pour moi car je n'attendais pas cela de vous. Probablement que vous vous doutiez qu'en réalité j'avais agis de cette manière pour ne pas que la secrétaire s'en prenne à la jeune hybride retardataire et pourtant, vous me sauviez la mise. Mais n'était-ce pas mauvais pour vous?

    - Bonjour Monsieur, vous n'avez aucune raison de vous excuser.
    Appelez moi comme bon vous semble, Je me présente,
    Lulubelle Ashford et vous qu'elle est votre nom ?


    En plus de me protéger d'elle, vous me vouvoyez. Il me semble que je ne mérite pas tant d'égard de votre part. Si seulement vous saviez ce que j'avais fait à mon père... Mon propre père... Probablement que vous n'auriez pas réagi comme cela. Enfin soit, à ce moment précis vous attendiez une réponse de ma part, je ne vais pas vous faire languir plus longtemps, cela n’est pas digne d'un gentleman.

    « Ce nom vous convient à merveilles mademoiselle Ashford.
    Je ne suis point digne de vous... »


    Je vous avais parler et vous m'aviez probablement écouter, mais vous deviez être déçue car je ne vous avais toujours pas dit mon prénom. Cela devait être déplaisant, parler, ainsi à une personne sans connaitre son nom. Peut-être devrais-je me présenter à vous et ne plus jouer le riche héritier que je ne suis plus. Me tenant toujours devant vous et restant silencieux, j'étais entrain de peser mes mots pour savoir comment je devais me présenter à vous tout en me considérant comme un simple hybride. Quelques minutes s'étaient écoulées quand enfin, vous entendiez à nouveau le son de ma voix.

    « Je m'appele Gunka. Gunka Banten et je serais fier d'être votre hybride.
    Je vous servirait du mieux que je peux en vous faisant passer avant tout autre chose.
    Et je vous prierais de me tutoyé entant donnée qu'à partir de maintenant,
    je serais votre excl... votre hybride. »


    J'avais failli le prononcer, ce mot que je n'appréciais guère. Vous aviez due vous en rendre compte car j'avais tirer une petite grimace quand j'avais commencer à le prononcer avant de subitement changer de mot sans même que celui-ci ne soit fini. Avant même d'attendre une réponse de votre part, je me retourna vers la secrétaire et je m'adressa à elle d'une voix calme et poser, la même voix que j'avais quand je m'adressais à vous.

    « Je vous prierais madame la secrétaire, de ne pas faire payer Mademoiselle Ashford
    pour ce qui vient de se produire. Si vous devez vous en prendre à quelqu'un c'est à moi et moi seul.
    Je suis l'unique responsable et je n'apprécierais guère que vous vous en preniez à Mademoiselle Ashford. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse de la lune et de la chasse
avatar
Déesse de la lune et de la chasse


Messages : 906
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 27


Youre Secret Identity
Age : 18 ans
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Re: Double adoption (Pv) Lun 19 Déc - 13:30

Je venais de me mettre mon existence ici en péril, déjà que cette femme ne pouvait me supporter, mais alors là, j'avais sans doute dépassé les bornes. Je la voyais fulminé et me regarder d'un mauvaise œils, si elle avait put me faire enfermer, elle l'aurait sans soute déjà fait, heureusement pour moi, ma famille avait de l'influence et était importante est respectée, il ne pouvait donc dans l'immédiat rien me faire, du moins tant qu'ils n'avaient pas une excuse valable pour me mettre la main dessus. Je reporta mon attention sur le jeune homme dont je ne connaissait toujours pas l'identité, il semblait surpris, mais pour quel raison avait fait ou dis quelque chose d'étrange ? J'allais bientôt avoir la réponse à mes questions, du moins je l'espérais.

« Ce nom vous convient à merveilles mademoiselle Ashford.
Je ne suis point digne de vous... »


Une fois de plus je fus surprise par ces manières, ça façon de parler, ce jeune homme avait forcément reçut une éducation, il ne faisait en aucun cas partit des jeunes gens vivants avec leurs maigres moyens. Le doute n'était presque plus permit, il faudra malgré tout que je l'entende de sa propre bouche, malgré cette irrésistible envie d'avoir une réponse tout de suite, maintenant, je me retins de la lui poser, ce n'était ni lieu, ni le moment. Mais si c’était vraiment le cas, cela signifierai que je ne suis en aucun à l'abri malgré mon titre de noblesse, l'organisation ne devrais donc jamais apprendre la vérité sur moi ni sur les autres. En aucune cas ! Je devais à tout pris protéger ce secret ! Je ne pus me torturer d'avantage que la voix masculine de mon interlocuteur me tira des mes sombres pensées.

« Je m'appele Gunka. Gunka Banten et je serais fier d'être votre hybride.
Je vous servirait du mieux que je peux en vous faisant passer avant tout autre chose.
Et je vous prierais de me tutoyé étant donnée qu'à partir de maintenant,
je serais votre excl... votre hybride. »


Alors il s'appelait Gunka, un prénom originale, malgré cette information, je n'arrivais pas deviner de quel nationalité il pouvait être. Oh ! Mais je fais quoi au juste, ce n'est vraiment pas le moment de jouer au devinette. Mis à part ce petit écart, revenons au faite, il avait commencé à prononcé un mot et s'arrêta nette en faisant une jolie grimace très réussit, il avait sans doute faillit dire esclave, pas étonnant qu'il se soit stoppé avant de prononcer le mot fatidique, mais il n'avait pas s'inquiéter, je n'avais nullement l'intention de le traiter ainsi. A cette instant ma surprise fut grande quand il se tourna vers la secrétaire pour prendre ma défense, ce garçon était vraiment étonnant et le courage il en avait à revendre, il me rappelait un peu une de mes sœurs.
La secrétaire était devenue rouge, rouge tomate, j'avais envie de rire de la situation, mais je me retint, la situation était déjà suffisamment désastreuse. Je m'avança vers la secrétaire pour lui toucher quelques mots avant de m'éloigner de cette folle hystérique.

-Si vous le permettez Madame, nous allons désormais nous retirez dans un coin un peu plus tranquille en attendant que Mademoiselle Leroy est choisie son hybride.

Je jeta un bref coup d’œil à ma nouvelle colocataire qui semblait avoir trouvé chaussure à son pied. Il s'avérait que l'heureuse élue n'était autre que jeune hybride de tout à l'heure qui était arrivé en retard. Enfin, je disais ça, mais pour le moment, elle semblait échangé que des formules de politesses. Mon comportement aurais put en surprendre plus d'un, j'avais saisit Gunka par le bras et l'entraînais à ma suite dans un coin un peu plus tranquille ou nous n'aurions pas subir les supplications des autres malheureux hybrides ainsi que les remarques et les provocations désobligeantes de cerbère comme je l'appelait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kagami-no-ime-ji.forumgratuit.org
Cruelle Princesse ~
avatar
Cruelle Princesse ~


Messages : 552
Date d'inscription : 31/08/2011
Localisation : Dans mon château ~


Youre Secret Identity
Age : 17 ans
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Re: Double adoption (Pv) Mer 28 Déc - 10:59

Béatrice pencha légèrement la tête sur le côté, tandis que la jeune fille en face d’elle la saluait. La princesse ne connaissait d’ailleurs pas son prénom… Mais d’un autre côté, l’hybride ignorait également celui de l’adolescente. Néanmoins, ce n’était pas pour cette raison qu’elle avait eu cette réaction, mais plutôt à cause de ce qu’avait dit la fille aux cheveux roses. Bonjour. Simplement. Pas de mademoiselle. Pas de courbette. Aucune marque de respect. Enfin, ça l’était toujours plus qu’un « salut » grossier. Mais d’un autre côté, aussi étonnant que ça puisse paraître, la princesse aimait ça. Disons plutôt qu’elle trouvait cela divertissant. On ne peut pas trop dire qu’elle aimait, étant donné que rien ne pouvait entrer dans son cœur, mise à part les complots et les vêtements. Fût un temps où elle n’était pas comme ça. Où elle était une jeune fille pleine de vie, délicate, gentille. Mais son innocence avait été réduite à néant.

Mais là n’était pas le sujet. Pour le moment, elle était occupée à observer l’hybride face à elle. Cette dernière n’était, décidément, pas comme les autres. Et ça lui plaisait. Elle ne voulait pas d’un esclave faible et soumis. Elle avait besoin de quelqu’un de fort, quelqu’un qui accomplirait ses ordres avec brio. La princesse fit un petit signe de tête, puis décida de se présenter. Après tout, il fallait bien passer par là un jour ou l’autre.

- Béatrice Leroy.

Là encore c’était court, simple, mais clair. Elle ne voulait pas s’encombrer de paroles inutiles. Elle n’était plus vraiment d’humeur, maintenant que la fatigue commençait à s’emparer de son corps. Que n’aurait-elle pas donné pour dormir ! Ou au moins pouvoir s’allonger… Mais pour l’instant elle ne pouvait pas. Elle devait d’abord choisir « son » hybride. Et ensuite lui parler un peu, c’était une étape importante. Après tout, elle devait l’entretenir de son penchant pour l’espionnage et le mensonge. Et, surtout, de son désir d’être à la fois respectée et craint par tout le monde. Personne ne devait s’autoriser à lui manquer de respect !

Voulant en finir le plus vite possible, Béatrice s’approcha le plus possible de la jeune fille, jusqu’à presque la toucher. Puis, elle plaça sa bouche à un centimètre de l’oreille de l’hybride. Ce qu’elle allait dire n’était pas vraiment un secret. Néanmoins, faire ça pouvait prouver qu’elle tenait absolument à ce que personne n’entende ce qu’elle allait dévoiler. Qui sait, ça pouvait même provoquer la confiance de la fille aux cheveux roses. Tordu, n’est-ce pas ? Non, pas du tout. Enfin, un peu quand même. Et finalement, une ou deux secondes plus tard, elle ouvrit enfin la bouche pour parler :

- Veux-tu devenir mon hybride ?

Et c'est volontairement qu'elle n'avait pas employé le mot "esclave".

_________________

Ne te fie pas aux apparences Invité, ou tu seras... croqué.
Alors incline-toi devant moi, avant qu'il ne soit trop tard.

115999
2d7565
42d492
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-phoebe.forumgratuit.org/
MessageSujet: Re: Double adoption (Pv)

Revenir en haut Aller en bas

Double adoption (Pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» LA COMMISSION SUR LA DOUBLE NATIONALITE MIEUX EFFECTIVE QUE CELLE DE L'ARMEE !
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Haiti- Parlement: Double nationalité
» Vers l’adoption d’un plan unique de planification familiale
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kagami No Imeーji  :: Troisième Acte : Kagami No Imeーji :: Wonderland Gakuen :: Le Rez-de-chaussée :: Le hall-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com