Kagami No Imeーji

A quoi ressemblez-vous quand vous vous regardez dans le miroir ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Dans la chaleur de la ville [PV nijina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Juge céleste
avatar
Juge céleste


Messages : 62
Date d'inscription : 15/11/2011


Youre Secret Identity
Age :
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Dans la chaleur de la ville [PV nijina] Mar 29 Nov - 22:18

Voila, c'est le week-end. Notre seul moment de répit. Et encore, pas tout a fait. En effet, il y avait de Joker a tout les coins de rue. Quelles rues? Celles de Wonderland. Cette ville est magnifique. Vraiment. Il y a de tout. Il y avait plein de magasins, de restaurant, et d'autre chose du même genre. Mais moi, je reste surtout aux alentours de ce fameux "quartier culturel". J'ai visité presque tout les musées. Il doit en rester tout ou plus deux. Oui deux c'est cela. Aujourd'hui, je devais aller en voir un. En sortant de ma barque, je me mis a rechercher ce fameux musée. Mais aujourd'hui, il y avait énormément de monde. Nous nous marchons sur les pieds, et des bousculade en veux-tu qu'en voila...... Une bagarre avait même éclatée. En sondant l'esprit d'un des deux "combattant", j'ai remarqué que c'était simplement une affaire de chaussure.... Le genre de truc débile qui ne cause pas vraiment de problème, a Asgard,sauf quand fenrir vient vous bavez dessus....... Cette planète est vraiment bizarre. Mais je devais faire attention.
Avec toute ces personnes..... La dispute était facile.

*Vraiment.... Des bons gosses de riches, ça..... Incorrigible*


Incorrigible? Non, tout simplement insupportable. Ils sont hautins et vulgaire, maltraitent les leurs.....

La tête dans mes pensée, je ne faisais plus attention a rien. Plusieurs fois je me fis interpellé. Et alors? Répondre à ces personnes.... Aucune importance. Si. Flatter leurs égos. Bon, pour éviter d'avoir trop d'embrouille avec les autres, je vais leur accorder un tantinet plus d'importance et au hasard, je lance un "désolé".

Hmpf. Je m'excuse et je me prend des vents. Agréable....

Ha! Me voila dans le quartier Culturel. Le musée ne doit pas être bien loin. Mais encore une fois, bousculade. Mais cette fois c'est ma faute. Oui c'était une personne debout, là, devant un panneau d'affichage. Une jeune demoiselle, avec de ravissant cheveux long, et avec un joli minois. En gros, une belle femme, tout simplement. Tout me paraissait bien, chez cette femme, hormis sa couleur de cheveux, qui étaient plus surprenant. Mais ses yeux, oui ses yeux..... J'ai cru me noyer dans l'océan. On voit rarement de tels yeux, dans ce monde de brute. Pour la première fois depuis le début de journée, je fais des excuses sincères.

"Je vous prie de m'excuser, mademoiselle, je ne faisais pas vraiment attention"

mais j'eus la mauvaise de sonder rapidement son esprit, ses pensées.

"il pouvait pas faire attention celui la ! Raaah si seulement il n'y avait pas autant de monde..."

Ouch! Je voulais être poli mais...... Aïe.... Une réponse, bien que pensée, directe. Pas grave, après tout c'est ma faute. J'ai encore farfouillé un peu dans ses pensées, et finalement, j'appris son prénom.Je me mis a sourire bêtement, et je me grattai la tête, beguéyant un peu

"Hum.... sur ce... Je vous souhaite bonne journée, mademoiselle Nijina"


Mais non! Suis-je bête a ce point? Je me suis trahi! J'ai réussi a me balancer tout seul.....
Dire son prénom a une personne qui ne me l'a pas dit... Je me suis trahi. Et me revoila a grimacer, tout en partant vers le musée, d'un pas plutôt rapide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Dans la chaleur de la ville [PV nijina] Jeu 8 Déc - 13:28

La journée avait commencé dans un désastre pas possible, je me suis levée en colère. J'avais passé une nuit épouvantable et rien ne pourrais me faire changer d'humeur... J'avais pourtant tout fait pour me calmer, douche froide, promenade au soleil, ou encore entrainement intensif, ça ne voulait pas changer. Tant pis pour le pauvre bougre qui croiserais ma route dans cet état... Pourtant à la base ça devait être une journée paisible et calme, j'avais obtenu le droit d'aller faire un tour en ville seule. Oui seule, sans ma maitresse sur mes talons à me dire quoi faire. Oh non ! Je m'en vais à critiquer la, c'est vraiment pas bon....

Sans perdre plus de temps à essayer de me changer les idées, je partie faire ce qui était prévu initialement, sans doute cela serait-il plus efficace... Je pris la première barque de disponible et ordonna sèchement qu'on me conduise au quartier culturel. On disait qu'il était vraiment bien et j'avais décidé de voir si c'était vrai. C'était la première fois que je venais en ville et j'étais stupéfaite de voir qu'elle splendeur elle pouvait être. Bien que rien ne transparaisse sur mon visage j'appréciais le décors qui s'offrait à moi, et lorsque la barque arriva à destination c'est avec un minuscule sourire que j'en descendis. Bien, maintenant il fallait savoir ce que j'allais voir, s'il pouvait y avoir un plan ou un truc du genre pour m'aider. Je trouva rapidement un panneau me montrant les différents endroits à visiter, il y en avait tellement, c'était incroyable. C'est vrai que pour les humains la culture est une chose importante. Il fallait donc me décider. Où pourrais-je bien aller aujourd'hui... J'allais me décider quand soudain quelqu'un me bouscula. La réaction fut immédiate, je lui lança un regard froid. Il pouvait pas faire attention celui la ! Raaah si seulement il n'y avait pas autant de monde... J'avais envie de lui en coller une ! Pour qui il se prenait avec ces grands airs, puis encore plus soudainement il s'excusa une nouvelle fois et s'éclipsa en m'appelant par mon prénom. C'était trop ! Tout en fulminant je fis apparaitre mon double holographique et la fit téléporter juste devant lui.

Faites demi tour.

Déclara-t-elle avec une voix d'outre tombe. Puis disparu. Pendant ce temps j'avais eu le temps de me rapprocher pour me retrouver juste derrière lui. Je posa ma main sur son épaule.

Je crois qu'il faut qu'on parle.

Ma voix était froide, voire même glacial. Je fulminais sans vraiment savoir pourquoi. Il avait croisé ma route, il le regretterais surement.
Revenir en haut Aller en bas
Juge céleste
avatar
Juge céleste


Messages : 62
Date d'inscription : 15/11/2011


Youre Secret Identity
Age :
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Re: Dans la chaleur de la ville [PV nijina] Mar 13 Déc - 18:36

Cette journée est maudite! Qu'ai-je fait pour être aussi maladroit? Cette journée qui commençait si bien..... Un ciel bleu.... Un soleil resplendissant.... J'ai tout foutu en l'air. Parce que j'ai bousculé cette femme. Oui, j'ai tout gâché. J'ai reçu des regards de glace venant des plus beaux yeux que j'ai vu..... Je suis reparti en citant son prénom, ce qui a mon avis, n'a fait qu'éveiller ses soupçons. Raaaah! Mais quel imbécile je suis! C'est tout de même incroyable....

*pourquoi diable ai-je donc fais ça? Ne suis-je donc qu'un imbécile?*

"Waaah!"

Je venais de voir apparaître la femme de tout a l'heure juste devant moi......... J'ai reculé de deux pas, puis elle a parlé. Je n'ai compris que "tour" tellement j'étais chamboulé. Qui ne l'aurait pas été?
La femme disparu, aussi vite qu'elle était venue, comme une image, qu'on m'avait projeté...
A peine quelques seconde après, j'ai senti une main sur mon épaule. J'avais déjà le sentiment que j'allais m'en prendre plein la tête. Mais cette voix.... Elle ressemble a celle de freja, lorsqu'elle s'énerve. Et dans ces moments là, je préfère Fenrir....

Je me suis retourné et j'ai aperçu la femme de tout a l'heure. Je pris mon air le plus simple, histoire qu'on ne remarque pas la frayeur que j'ai eu tantôt.

"je crois qu'il faut qu'on parle"
me lança-t-elle, l'air vraiment énervée.

*mais que...? Elle est passée derrière moi?*

"Bien entendu, je vous écoute. Mais, je vous prierez de bien vouloir vous calmer, car j'ai la nette impression que vous m'en voulez, ce que je comprend, évidemment. Cependant, j'ai également une question a vous soumettre. Comment avez-vous pu, sans vouloir vous importuner, vous déplacer assez vite pour qu'en moins de 2 secondes, vous soyez passé de devant a derrière moi? J'avoue que cela m'intrigue.... Pourriez vous créer un clone de vous-même?"

Et dire que je crois vraiment qu'elle me répondra.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Dans la chaleur de la ville [PV nijina] Mar 13 Déc - 20:08

Il voulait que je me calme... Si j'étais censé rire il fallait me le dire car je ne trouvais pas ça drôle du tout. Me calmer, si c'était si simple que ça je l'aurais déjà fait depuis longtemps. Cette foutu shinigami était omniprésente et me pourrissait bien des journées, comme celle-ci, par exemple. Je me souviens que j'étais dans cet état lors de l'adoption, peut être que c'est ce qui l'a décidé à me prendre sous son aile, ou plutôt à faire de moi son esclave. Les choses étaient toujours compliqué quand c'était comme ça, rien ne pouvait se dérouler calmement et simplement. Il y avait toujours quelque chose pour m'énerver davantage et aujourd'hui c'était lui...

Me calmer ? Dis-je d'un ton narquois. Allez demander à cette idiote d'arrêter de sourire, ça sera plus efficace.

J'avais dit ma phrase en désignant du regard une jeune fille blonde qui passait par la. Elle n'avait rien fait mais elle était un parfait exemple. Bien sur il n'irait pas mais dans l'éventualité ou il y serait aller, elle se serait sans doute mise à pleurer ou une broutille dans le genre. Disons simplement que ça remarque n'avait aucun impact émotionnel sur moi. Et oui dans cet état je suis insensible, d'un côté c'est un peu mieux car si jamais je devais prendre la vie de quelqu'un... Je n'imagine pas vraiment un shinigami prendre la vie en pleurant à chaudes larmes, ça donnerait un sacré spectacle. Enfin, il continua à parler en essayant de cacher ça peur mais pour moi elle était parfaitement visible et cela me faisait bien rire, enfin intérieurement bien sur. Il avait soumis l'idée que je pouvais créer un clone. Quelle perspicacité !

Doucement, je ferma les yeux tout en me concentrant, mes cheveux se mirent à flotter délicatement dans l'air puis se repositionnèrent. Lorsque je rouvris les yeux une deuxième moi était à mes côtés, encore plus froide et cruelle, elle était la vrai shinigami celle sans pitié, celle qu'on m'avait imposé. Bien sur je l'a contrôlé parfaitement, cela me coutais juste beaucoup d'énergie comme à présent. Je la fis disparaitre en un rien de temps, comme ci de rien était. Enfin j'essayais de faire comme-ci car deux apparitions enchainés m'avait considérablement vidée de mon énergie. Et sans elle j'étais faible et vulnérable. Et je ne m'étais pas trompé, mes jambes lâchèrent quelques secondes après sa disparition. A genoux au sol, j'étais bien pitoyable mais je n'arrivais à me relever, mes foutues jambes ne voulais rien entendre. Ma colère montait au fur et à mesure ou le temps passait. Quel honte de se retrouver dans une situation pareil. Bon sang, quelle plaie ! Il fallait que je me ressaisisse mais il n'y avait rien à faire, plus rien ne répondait...
Revenir en haut Aller en bas
Juge céleste
avatar
Juge céleste


Messages : 62
Date d'inscription : 15/11/2011


Youre Secret Identity
Age :
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Re: Dans la chaleur de la ville [PV nijina] Mer 14 Déc - 13:44

Décidément, cette femme est vraiment étrange. Ce n'est pas une critique, c'est juste qu'elle m'intrigue de plus en plus. Oui, car quand je la regarde, elle me fait peur. A cause de ce regard, le regard d'une personne sur le point de commettre un meurtre. Franchement, ça me déplais assez, étant donné qu'elle était en face de moi. Allez, Zélios, reprend toi, tu n'as rien a craindre.....


Me calmer ?
Dit-elle d'un ton narquois.
Allez demander à cette idiote d'arrêter de sourire, ça sera plus efficace.

elle désignait du regard une pimbêche blonde, qui se trémoussait de la manière la plus extravagante et la plus hautaine qui soit. Franchement, vu l'air qu'elle prenait, ça m'aurait plus de le faire. Mais je serais passé pour quoi? Pour un imbécile, bien sur.
Je me suis et à ce moment précis, elle ferma les yeux, et ses cheveux commencèrent a s'envoler, puis une aura blanche se dégagea d'elle, et enfin, un clone apparu à sa droite. Je compris donc la nature de cette personne. C'était ou un diable, ou un démon, ou encore, un shinigami. J'ai beaucoup lu a ce sujet. Le clone est une invocation que les créatures des ténèbres ont crée afin de pouvoir se rendre dans le monde des humains sans éveiller les soupçons.
Mais a peine ai-je fini mon petit raisonnement que son clone disparu, et qu'elle tomba a genoux. Voulant l'aider, j'ai pris son bras, afin de la relever, et je lui ai dis:

"il faut vous reposer, mademoiselle, je suppose que votre énergie vous quitte, n'est-ce pas?"

J'aurai vraiment aimé voir ses yeux s'adoucir, même un tout petit peu. Cette expression de colère était vraiment laide, sur son visage. Oui j'aimerais bien la voir sourire, rien qu'une esquisse me suffirais.

Mais vu son état d'esprit, jusqu'à présent, je pense que l'attente sera longue. Mais c'est étrange... Elle tremble. Comme si quelque chose l'effrayait....Comme il semblait qu'elle ne pouvait pas se relever, j'ai passé son bras par dessus mon épaule. Oui, car ses jambes ne semblaient plus bouger.
C'est bien beau tous ça, mais maintenant que je la tien a coté de moi, si je ne trouve pas de banc, j'aurai l'air bête. Et comme par hasard ils étaient tous pris. C'est bien ma veine....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Dans la chaleur de la ville [PV nijina] Mer 14 Déc - 15:35

C'était tout naturellement qu'il essaya de me relever, mais rien à faire même avec son aide je n'arrivais pas a me tenir sur mes jambes. Il m'attrapa donc de façon à passer mon bras par dessus ses épaules. Ce geste simple fut surprenant. Il savait que j'étais un être souillé et pourtant il m'aidait. Et lui il n'était pas comme moi, je le sentais, alors pourquoi ? Je ne comprenais pas du tout sa réaction et son comportement mais c'est comme s'il n'en avait rien à faire de mes gènes trafiquées... Il essaya de trouver un banc, dans le plus grand malheur il n'y en avait aucun... C'était vraiment un jour spécial, ou tout allait mal... Pourtant dans tous ces ennuis je n'étais pas seule, et pour une raison que j'ignore cela me soulagée. A un tel point que ma maudite humeur s’adoucit un peu et que mes jambes acceptèrent enfin de répondre. Une fois remise sur mes pieds je me dégagea et me tourna face à lui.

Merci.

Dis-je simplement mais d'un ton un peu plus doux que précédemment. J'étais dirons nous un peu près calme mais mon visage n'était pas redevenu souriant pour autant. Il était toujours froid mais il n'exprimait plus la colère ou la peur comme on aurait pu lire un peu avant. J'étais calme, il faut croire qu'il avait réussit, comment ? C'était une bonne question. On m'a souvent dit que je trouverais en se monde une personne capable de me calmer dans n'importe quelle occasion. Je n'y est jamais cru, et si c'était vrai ? Pourtant rien ne semblait laisser voir que cette personne était celle qui était faite pour moi. Je ne ressentais rien pour lui, il était beau mais c'est tout ce que je pouvais lui trouver car j'ignorais tout de lui.

Puis je savoir qui tu es ? Tu as réussit à savoir mon nom, je suis en droit de connaitre le tiens.

J'avais pour une fois prononcé une phrase un peu près complète ce qui était chez moi un miracle. Parler avec des inconnus alors que je n'étais pas au mieux de mon humeur était vraiment rare. Mais sa petite "démonstration" m'avait étonné et je voulais en savoir plus. Et j'étais en droit de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Juge céleste
avatar
Juge céleste


Messages : 62
Date d'inscription : 15/11/2011


Youre Secret Identity
Age :
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Re: Dans la chaleur de la ville [PV nijina] Mer 14 Déc - 20:59

J'étais toujours en train de rechercher un banc, quand elle arrêta de trembler. J'ai jeté un rapide coup d'œil sur son visage, et je la voyait.... Comment dirais-je.... apaisée? Oui c'est le mot. Son visage été a nouveau calme. Rapidement, j'ai sondé ses pensée. Plus un seul gramme de colère. Tout était calme, c'est vraiment appréciable, vu le monde qu'il y a ici. En fait, son esprit est comme vidé.
Tien, on dirait qu'elle se remet debout. J'ai continué a regarder dans son esprit, et a présent, c'était un sentiment d'intrigue. Mais mieux vaut que j'arrête de regarder son esprit, ce n'est pas vraiment acceptable.
Soudain, après s'être retournée pour me faire face, me lança:

"Merci."

Simple, direct, ce petit mot me rendis un peu le sourire, oui, elle, elle n'est pas comme les autres. Rien que cette bousculade aurait surement déclencher une bagarre, vu la manière dont je suis parti.

Puis je savoir qui tu es ? Tu as réussit à savoir mon nom, je suis en droit de connaitre le tiens.

normal. D'ailleurs, je suppose qu'elle a voulu dire: Tu a réussi, par je ne sais quel moyen a connaitre mon nom...
Logique. Mais si je lui dit que je suis un dieu, pour qui va-t-elle me prendre? Un dégénéré bon pour l'asile. Quoique, le fait qu'un shinigami soit sur terre laisse aussi perplexe, malgré le fait que j'en sois sur, certaines personnes n'y croiraient pas.

"Je me nomme Zélios D'ARTEN. Je suis en fait..... Non, rien laissez tomber. Mieux vaut que vous ne sachiez pas tout a mon sujet."


J'ai dit ça pour éviter que certaines personnes a l'oreille indiscrète n'écoutent la conversation. Il est plus prudent que je lui dise en lui chuchotant. Oui c'est le mieux a faire. Je me suis donc approché de son oreille et je lui ai dit:

"Je suis la réincarnation du dieu Tyr. Je vous prie de bien vouloir le croire."


J'ai reculé, afin de reparler normalement. Franchement, parler a l'oreille, j'aime pas vraiment ça

"Voila, vous savez tout, mais bien entendu, je ne suis pas le seul a être venu sur Terre. Cependant, il m'est impossible de divulguer plus d'informations a ce sujet. Et vous mademoiselle..."


Pour éviter de me faire entendre, je me suis a nouveau approché de son oreille,

"vous êtes un shinigami, n'est-ce pas?"


Oui je suis curieux. Et alors? Cette personne, Nijina, elle devait surement se douter que je la savais. Oui, car elle est surement intelligente. Les shinigamis sont des tacticiens reconnu, dans le royaume des "ténèbres" donc de toute façon.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Dans la chaleur de la ville [PV nijina] Jeu 15 Déc - 7:36

Il semblait préféré l'était dans lequel j'étais, l'autre était bien trop effrayant, c'est vrai que me voir en colère comme je l'étais n'était pas sans risque, un peu trop de haine et le fauchage était assuré. Pourtant il était resté avec moi sans rien dire la dessus, à jouer les preux chevaliers et à vouloir que j'"aille mieux". Il était digne de son rang. Un dieu ! ou plutôt sa réincarnation. Cette nouvelle eu comme effet de me faire reculer de trois pas et de le regarder avec interrogation. Enfin dans un premier temps car une fois la surprise disparue, je me mis à rire. Un dieu ! Et puis quoi encore !

S'il y avait des dieux sur terre, nous ne serions pas dans cette situation misérable. Je ne serais pas ce que je suis, et tous les autres seraient libres.

C'est vrai s'il existait vraiment des dieux les hybrides ne devraient pas être de se monde, nous serions tous humains et les créatures avec lesquelles on nous contraint de fusionner seraient toujours libre. Alors qu'il y est des dieux sur terre, je n'y croyais pas, je me refusais d'y croire. Et pourtant... Il n'était pas un hybride et dégageait quand même quelque chose d'étrange, de mystique... Les humains ne dégageaient rien eux. Allez savoir ou était le vrai ou le faux dans cette histoire... Une chose m'était insupportable, c'est qu'il sache tout de moi, ça question qui n'en était pas vraiment une sur ma nature en était la preuve. Un shinigami, non se n'est pas moi... Peut être que ça aurait mieux fait d'être moi. S'il était vraiment un dieu qu'allait-il me faire... Allez savoir, même à cours d'énergie je ne me laisserais pas faire !

Ce que je suis... Une abomination de la nature, un parfais montre, une créature avec les failles des humains et avec les pouvoirs d'un shinigami. Horrible, n'est-ce pas ?


Et oui, j'avais parfaitement conscience de ce que j'étais, ils n'avaient rien dit en me charcutant pour que j'accueille l'esprit d'un shinigami, mais j'ai toujours su ce que j'étais devenue après ça. Pas de temps d'adaptation, pas de question, ni de trouble. Je l'avais accepter aussi simplement qu'on acceptait de devoir manger vivre... Et moi je devais vivre avec ça...
Revenir en haut Aller en bas
Juge céleste
avatar
Juge céleste


Messages : 62
Date d'inscription : 15/11/2011


Youre Secret Identity
Age :
Pouvoir:
Rp en cours:

MessageSujet: Re: Dans la chaleur de la ville [PV nijina] Jeu 15 Déc - 17:06

Après un instant, ou elle recula et m'examina, elle éclata de rire. Elle riait de bon cœur, ça faisait plaisir a voir. Mais lorsque je compris qu'elle ne me croyait pas, j'ai voulu m'expliquer.
Elle m'avait devancé. Autant le dire, elle n'était pas convaincue. Normal. Elle a surement vécu des choses horribles.

"S'il y avait des dieux sur terre, nous ne serions pas dans cette situation misérable. Je ne serais pas ce que je suis, et tous les autres seraient libres."

"m...

Pas eu le temps de commencé ma phrase, qu'elle enchainait déjà. Je voulais lui expliquer que les Dieu réincarné ne sont pas nombreux, et que ça sera dur de tout changer.

"Ce que je suis... Une abomination de la nature, un parfais montre, une créature avec les failles des humains et avec les pouvoirs d'un shinigami. Horrible, n'est-ce pas ?"

Elle se rabaisse. Je le sens, elle le vit mal. C'est certain. Même si je ne suis pas capable de ressentir les sentiment, je le sais. C'est tout. Comment est-ce possible? Je n'en sais rien. Je suis sur qu'elle ne l'admet pas. C'est en ça que les humains sont faibles. Ils n'osent pas dévoiler leurs sentiment profond. Je plains Nijina. J'imagine ce qu'elle a du ressentir lorsqu'elle c'est fait implanter l'esprit d'un shinigami. Je la plains vraiment.

"Je vais insister, mais j'en suis réellement un.... Quant a vous, vous n'êtes pas un monstre, loin de la. Après tout ce n'est pas de votre faute. Quant au fait que les Dieux sont pas venus sur Terre, vous vous trompez. Nous ne somme que deux pour le moment, ce qui nous empêche d'être efficace, cependant.... "

A ce moment précis, ma voix a changée. J'ai commencé a parler d'une voix froide et grave.

"Nijina, je vous promet que les Dieux vengeront tout les humains qui ont subis les même douleurs que vous. Je vous le promet au nom du Styx."

Je venais de faire une promesse. Ayant fait ça, mon pouvoir c'est déclenché. Mes cheveux se sont élevés. Mes yeux sont devenu blancs. Je venais de forcer cette promesse a ce réaliser de par le futur. Après, cela pendra le temps qu'il faudra. Seulement, sur Terre, mes pouvoirs sont limité. Ils fallait que je la régénère. Peu importe le moyen.

*Mince, c'était pas prévu..... J'ai mal partout..... Arg...... Ma tête.....*

Je souffrais le martyre. Plus que d'habitude. Il faut que je me mette assis... Je mis un genoux a Terre. Mais je me suis rapidement relevé.

"Désolé, une faiblesse m'a envahit. Mais a présent, ça va mieux. J'espère ne pas vous avoir effrayé. J'ai utilisé l'un de mes pouvoirs. Je dois dépenser beaucoup d'énergie pou l'utiliser."

*Crétin! Tu vas te démolir de l'intérieur!*

Oui, c'est ce que je me suis dit. A quoi beau parader? Je souffre, et ça n'embrouille. Bien que ça me faisait mal, dans mon monde, jamais je n'est ressenti une telle douleur. J'ai mal....... Tellement mal.........

"Arg...."

Et voila que je commence a gémir, c'est totalement pitoyable... Pfff.... Quelle honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Dans la chaleur de la ville [PV nijina]

Revenir en haut Aller en bas

Dans la chaleur de la ville [PV nijina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Avertissement à l'ex president Aristide
» Dans les jupons d'une ville de bourges. (pv Euphaoris, Galdor)
» Ma pause dans la construction de la ville (SDE)
» Arrivée dans une nouvelle ville.
» "Je cherche un peu de chaleur à mettre dans mon coeur" [Magenta]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kagami No Imeーji  :: Troisième Acte : Kagami No Imeーji :: La ville de Wonderland :: Quartier culturel :: Les Musées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit